Transfrontalier

Transfrontalier

Mise en scène : Zora Snake

pays : Cameroun

ART DE LA RUE

Présentation

Comment s’affranchir des frontières ? Dans Transfrontalier, Snake explore cette question en exposant son corps aux espoirs, douleurs et obstacles jalonnant le parcours d’un migrant. Conçue comme une « enquête artistique », cette performance dansée interroge les frontières réelles et imaginaires, géographiques et mentales, aussi bien en Europe qu’en Afrique. Accompagné de textes et d’une bande-son qui fait entendre des discours politiques sur les migrations, Transfrontalier est un spectacle qui veut « lutter pour faire bouger les esprits ». Né en 1990, Snake est l’un des artistes les plus prometteurs de la scène camerounaise actuelle. Chorégraphe, danseur hip-hop, performeur, il cherche, dans ses pièces, à contester les préjugés absurdes et les idéologies mortifères de notre époque. Découvert à Ouagadougou dans le cadre des Récréâtrales 2016, joué à Yaoundé au Cameroun, dans les rues de Marseille, devant le Centre Pompidou à Paris et au Festival Les Invites de Villeurbanne 2017, Transfrontalier nous interpelle sur les barrières dans notre société pourtant « mondialisée ».

Distribution

Conception et mise en scène : Zora Snake
Avec : Zora Snake
Chorégraphie : Zora Snake

Production Compagnie Zora Snake
Coproduction Les Ateliers Frappaz, Centre National des Arts de la Rue Partenariat Festival Sens Interdits
Avec le soutien du Festival Préavis De Désordre Urbain (Marseille), de l’Institut Français du Cameroun (Yaoundé), du Festival Les Invites de Villeurbanne, du Festival Sens Interdits (Lyon), du Festival Les Récréâtrales (Burkina-Faso), du Festival Mantsina sur scène (Congo-Brazzaville), de l’association Trait d’union (Cameroun), de L’univers des mots (Guinée Conakry)

  • Durée

    1h

  • Lieu

    Le 21 : Festival Karavel / Le 22 : Jardin de la Grande Côte

  • Date

    21 octobre
    19h50 (Festival Karavel)

    22 octobre
    12h

  • A noter

    Festival Sens Interdits : entrée libre
    Festival Karavel : tarifs particuliers, à voir sur le site du festival Karavel