Actualités

Retrouvez les actualités du Festival, des artistes invités, de nos partenaires, et du théâtre international.

MERCI !!!!

MERCI !!!!

Cette 7ème édition a bien eu lieu !

Un grand merci à vous toutes et tous, spectateurs et spectatrices qui étiez au rendez-vous, dans les salles de théâtre et de conférence, merci à tous les artistesqui sont venus de près ou de (très) loin pour partager leurs histoires et leurs combats, merci à tous nos partenaires, qui nous soutiennent et construisent ce festival à nos côtés, merci aux bénévoles qui nous ont accompagnés pendant 3 semaines en donnant temps et énergie, et merci à toute l’équipe, sans qui tout ceci n’aurait pas été possible.

Rendez-vous dans 2 ans (ou peut-être l’année prochaine) pour de nouvelles aventures humaines et théâtrales, sans tabou et en sens interdits !

Célestins, Théâtre de Lyon, Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon, Théâtre Point du Jour, Théâtre de La Croix-Rousse, Les SUBS, Théâtre de l'Elysée, Théâtre des Asphodèles, Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, Musée des Confluences, TNP- Villeurbanne, Théâtre de La Renaissance, Théâtre de Vénissieux, Théâtre Jean-Vilar Bourgoin-Jallieu, Radiant Bellevue, Toboggan, La Mouche, Théâtre Jean Marais, Théâtre de Givors, Pôle en Scènes, Les ateliers frappaz - centre national arts de la rue et espace public, Villa Gillet, Le Rize, Goethe-Institut, Lyon ENS de Lyon, ENSATT Lyon, Conservatoire de Lyon, Médiathèque de Vaise - Arts Vivants

ArKuchi, Radio Nova Lyon, Femmes ici et ailleurs, Nouveaux Espaces Latinos

Balises-Théâtres, SYTRAL - Transports Rhône et Agglomération Lyonnaise, Only Lyon, JC Decaux, Lyon Parc Auto, La Bastide, IDMM Imprimerie, Librairie Passages.

DRAC-Auvergne Rhône Alpes, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Ville de Lyon, Métropole de Lyon, Institut Français, Onda - Office National de Diffusion Artistique.

Partouche - Casino de Lyon Pharaon

Clôture du Festival - Focus Chili

Clôture du Festival -  Focus Chili

La fin du Festival approche...
Mais réjouissons nous quand même qu'il se clôture en beauté en abordant la nécessaire question des Premières Nations au Chili, avec l'arrivée dans la Métropole du KIMVN Teatro, portant avec 2 spectacles les luttes et les fiertés du peuple Mapuche.

TREWA : État nation ou le spectre de la trahison - Théâtre & Musique
Au Théâtre National Populaire (Villeurbanne), les 28 et 29 octobre

Ül Kimvn (Canto a la sabiduria) - Concert
Au Toboggan (Décines), le 30 octobre
Organisez vous une soirée complète au Toboggan avec la projection du film Mala Junta de Claudia Huaiquimilla à 18h, puis le concert Ül Kimvn à 20h !

Découvrez la vidéo que le Kimvn a réalisé à destination de leur public en France. On espère que vous allez être aussi heureux de les rencontrer que nous sommes heureux de les accueillir dans la Métropole !
> REGARDER LA VIDÉO <

Annulation du spectacle Outside

Annulation du spectacle Outside

Spectacle "Les Tondues" - Annulation

Spectacle "Les Tondues" - Annulation

Les contraintes imposées par les réglementations liées à la situation sanitaire et à Vigipirate ne permettent pas l’organisation satisfaisante du spectacle Les Tondues de la Compagnie Les Arts Oseurs qui nécessite la libre déambulation dans l’espace public d’un grand nombre de spectateurs sur une distance comprise entre 0,6 et 1km.

Nous renonçons donc, conjointement et avec tristesse, à le présenter dans le cadre de cette édition mais nous nous engageons à le proposer au public métropolitain dès lors que les conditions de sécurité se seront améliorées.

Les ateliers frappaz - centre national arts de la rue et espace public et le Festival Sens interdits

Soirée d'ouverture le 13 octobre : Focus Chili !

Soirée d'ouverture le 13 octobre : Focus Chili !

Le Festival ouvre cette 7ème édition avec deux spectacles chiliens à découvrir, dans la même soirée ou indépendamment, au TNG - Vaise, au Théâtre du Point du Jour et au Théâtre de Vénissieux.

De quoi construire librement votre parcours 100% chilien !


FEROZ - 1ère tournée en France et en Europe
Danilo Llanos

13 & 14 oct à 19h - Le TNG - Vaise
(13 oct. : discours d'inauguration à partir de 18h30, entrée sur présentation du billet de la représentation)

Sur le plateau, un lit en fer et cinq acteurs de 16, 17 et 18 ans. Ils racontent l’horreur d’un centre de détention du Sename, ce qu’ils voient, ce qu’ils vivent, ce que personne ne veut entendre. Au Chili, le Sename est le service national des mineurs, entre l’Assistance publique et les maisons de redressement en France, lieux d’abus, de maltraitance et de mort. Feroz donne une voix à ceux que l’on n’écoute pas. Un cri de douleur contre le silence de l’État, porté par les corps fragiles de ces adolescents.

Plus d'infos sur Feroz ici <

SPACE INVADERS - Création 2021 - 1ère tournée en France
Marcelo Leonart

13 & 14 oct à 21h - Théâtre du Point du Jour
15 oct à 20h - Théâtre de Vénissieux

Quatre femmes au plateau tentent de se souvenir, croisant leurs voix et leurs rêves comme autant d’indices d’une mémoire qui leur échappe. Celle de leur enfance sous la dictature chilienne. Celle d’une génération qui a assisté, impuissante, à l’horreur. Au centre de leur toile, leur camarade de classe Estrella Gonzalez, fille d’un gradé responsable du meurtre de trois militants communistes en 1985, elle-même tuée par son conjoint en 1991. Suivant la trame d’un jeu vidéo, Space Invaders proposé une réflexion essentielle sur la violence de la dictature et son héritage : comment échapper au « game over » ?

Plus d'infos sur Space Invaders ici <

"Love" aux Célestins, Théâtre de Lyon !

"Love" aux Célestins, Théâtre de Lyon !

À voir aux Célestins, Théâtre de Lyon, notre partenaire historique, dès le 6 octobre !

LOVE une mise en scène d'Alexander Zeldin

En digne héritier du cinéma de Ken Loach, le metteur en scène Alexander Zeldin signe une pièce coup de poing qui prend aux tripes. Avec une efficacité saisissante, de l'humour et de la tendresse, Love nous montre le quotidien d'un centre d'accueil social en Grande-Bretagne et dépeint la spirale infernale de la précarité. Un drame puissant d’où émerge l’amour, dénominateur commun de cette galerie de personnages.

« Une claque ! » Le Monde
« Un bouleversant théâtre social qui sublime les invisibles ». Télérama

Du 6 au 10 octobre 2021
Plus d'information sur le site des Célestins

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

« Il me semble que je n'au plus peur de rien, je suis fatiguée d'avoir peur. Je suis prête à l'éventualité qu'un jour on vienne frapper à ma porte. »
Chaque semaine, un ou une artiste du Festival témoigne : contexte socio-politique, réalités quotidiennes, héritage historique... les capsules vidéo SANS INTERDITS donnent à voir différentes manières de résister, de se souvenir et de dénoncer par le théâtre, à travers le monde.

[DÉCOUVREZ ICI LA CAPSULE]


SANS INTERDITS EN RUSSIE
Depuis Komsomolsk-sur-Amour, les membres du Théâtre KnAM, dont nous fêtons la 10ème année de collaboration, nous disent comment ils tentent, par le théâtre, de réveiller la mémoire de leur pays. Ils nous confient aussi leur craintes d’une destruction systématique des rares espaces de liberté par un Etat russe de plus en plus répressif.

Le Bonheur, c'est au Théâtre de La Croix-Rousse du 23 au 30 octobre.

Plus d'infos ici

Images : Documentaire "KnAM-sur-Amour" de Bleuenn Isambard et Maciej Patronik ; Théâtre KnAM.
Réalisation : Tiphaine Charrondière-Cornil

APPEL A BÉNÉVOLES

APPEL A BÉNÉVOLES

Le Festival Sens Interdits est à la recherche de super bénévoles pour la 7e édition qui aura lieu du 13 au 30 octobre 2021 dans toute la Métropole de Lyon !.

Rejoindre l’équipe de Sens Interdits c’est avant tout rencontrer et accompagner des équipes artistiques étrangères, approfondir la connaissance d’une langue, découvrir des cultures et un théâtre d’urgence qui éclaire, nourrit, enrichit par sa diversité et donne à espérer par sa générosité.

C’est aussi orienter et conseiller un public cosmopolite, avoir l’opportunité de faire partie de “l’envers du décor” d’un Festival international se déroulant dans 27 institutions culturelles de la Métropole et surtout intégrer la Team SI !

Alors, à bientôt ?!. Le 27 septembre à partir de 19h30 au Théâtre de l'Elysée pour la réunion de présentation, par exemple ?
(14 rue Basse-Combalot 69007, métro D et tram T1 arrêt Guillotière)

Si vous êtes motivés et disponibles sur cette période ou sur quelques jours, merci de remplir le formulaire avant le 26 septembre.

Une question ? Contactez Tiphaine par mail : professionels@sensinterdits.org ou par téléphone au 09 67 02 00 85.

Carte blanche à la WebRadio Sens Interdits au Le Théâtre de la Gamelle - Radio Canut

Carte blanche à la WebRadio Sens Interdits au Le Théâtre de la Gamelle - Radio Canut

Le Théâtre de la Gamelle et la Webradio Sens Interdits s’associent pour votre plus grand plaisir !

Retrouvez les Jeunes Reporters de la webradio en compagnie des Gameliens sur Radio Canut.
Nous serons en direct vendredi 17 et 24 septembre de 13h à 14h et les vendredis 15, 22 et 29 octobre durant le Festival Sens Interdits, qui a lieu du 13 au 30 octobre 2021 !

Au menu : des lectures, des interviews, des rencontres, pour un moment convivial ouvert sur le monde !

Le tout en lien avec la ligne éditoriale du Théâtre de la Gamelle et du Festival Sens Interdits !

On vous invite dans les coulisses du festival au Théâtre de la Gamelle sur Radio Canut !

VIDÉO SANS INTERDITS - AU LIBAN

VIDÉO SANS INTERDITS - AU LIBAN

« J'ai un besoin urgent de dire ce qu'il s'est passé. »
Chaque semaine, un ou une artiste du Festival témoigne : contexte socio-politique, réalités quotidiennes, héritage historique... les capsules vidéo SANS INTERDITS donnent à voir différentes manières de résister, de se souvenir et de dénoncer par le théâtre, à travers le monde.

[DÉCOUVREZ ICI LA CAPSULE]


SANS INTERDITS AU LIBAN
Depuis Beyrouth, Chrystèle Khodr témoigne de son quotidien en tant que citoyenne et artiste, face à la crise économique et sanitaire sans précédents que traverse le Liban depuis 2020.

Augures, c'est au Théâtre de La Croix-Rousse les 21 et 22 octobre.

Images : Chrystèle Khodr, réalisation : Tiphaine Charrondière-Cornil

L'Édito de Patrick Penot

L'Édito de Patrick Penot

Déplacer les regards !

Sens Interdits est souvent présenté comme le festival de l’Autre et de l’Ailleurs, celui qui dit oui au théâtre qui dit non. Mais, au fond, c’est l’un de ses objectifs qui le définit le mieux : déplacer les regards.

Les nôtres et les vôtres !

Oui, elle est là notre exigence : échapper aux certitudes, au contentement de soi, au nombrilisme et aux plaisirs consanguins. Bref, déconfiner nos esprits et, hop, découvrir, accepter l’autre regard, l’autre culture, apprendre et échanger, devenir passeur et, le moment venu, récolter et partager.

Vive l’Ailleurs donc !

Mais le virus, lui, il s’en fout royalement de l’Ailleurs, il est partout ! Alors il nous a contraints à laisser en chemin de beaux projets avec des artistes ouzbeks, russes, indiens, palestiniens, brésiliens, rwandais… Il rôde encore, et maintient quelques frontières fermées.

Croisons les doigts !

Malgré tout, parce que la vie ne s’arrête pas si facilement, la 7e édition aura bien lieu, et en 2021, Sens Interdits sera une nouvelle fois l’une des portes d’entrée du monde dans la Métropole.

Différente du projet initial, cette édition résulte, comme toujours, de découvertes, de longues et patientes fidélités, de hasards, de complicités mais aussi et, plus que jamais, de solidarités actives avec les lieux partenaires et les compagnies rhônalpines ou nationales tellement malmenés par le virus.

Au Chili, au Liban, au Kosovo, en Russie, en Grèce et dans les si nombreux pays où protection sanitaire et soutien à la Culture sont rares, la crise a exacerbé les situations sociales et politiques préexistantes. Pour les artistes les conditions de travail, la liberté d’expression et de création, souvent précaires, se sont fortement dégradées.

Ils ont pourtant continué à écrire, à inventer, à créer, comme autant de manières singulières de lutter pour une vie plus libre, plus juste, plus démocratique.

Bref, le théâtre reste vivant et demeure une arme nécessaire.

Celui que nous proposons est divers, il arrive avec des codes, des rites, des combats particuliers. Accueillons-le et sachons l’écouter en taisant nos références et nos certitudes.

Les nombreuses propositions de débats, rencontres et tables-rondes du programme Hors-Scène permettront d’éclairer le cheminement des artistes invités mais aussi de mieux comprendre les enjeux sociétaux et les bouleversements si violents du monde.

Enfin, avec la complicité de deux théâtres partenaires, nous nous préparons à ouvrir une fenêtre sur les artistes afghans en exil dans le cadre de la Semaine de l’Hospitalité organisée par la Métropole de Lyon et les villes de Lyon et de Villeurbanne.

Merci aux artistes, aux partenaires métropolitains, aux théâtres d’accueil des tournées nationales et européennes, aux partenaires financiers publics et privés, aux spectateurs de toutes générations, qui tous rendent possible cette édition.

Patrick Penot
Directeur.

INTERVIEW DE NONA FERNANDEZ

INTERVIEW DE NONA FERNANDEZ

Le magazine Femmes Ici et Ailleurs, partenaire fidèle du Festival Sens Interdits, publie dans son numéro de Septembre-Octobre 2021 une interview de Nona Fernandez, autrice du spectacle Space Invaders, joué les 13 & 14 octobre au Théâtre du Point du Jour puis le 15 octobre au Théâtre de Vénissieux.

Dieudonné Niangouna, lauréat du Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

 Dieudonné Niangouna, lauréat du Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

L’auteur, comédien et metteur en scène a été récompensé pour l’ensemble de ses ouvrages dramatiques.

Décerné annuellement, le Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin regroupe le Prix du Jeune Théâtre, créé par l’Académie française en 1983, et le Trophée Béatrix Dussane, qui fut remis pour la dernière fois à André Roussin et que ses administrateurs ont confié à l’Académie. Il récompense un jeune auteur dramatique.

Cette année, il est attribué à Dieudonné Niangouna pour l’ensemble de ses œuvres. Né en 1976 à Brazzaville (République du Congo), Dieudonné Niangouna y fonde en 1997 la Compagnie Les Bruits de la rue, avant d’être reconnu sur la scène internationale. Mêlant langue classique, populaire et poétique, ses textes sont empreints de la réalité congolaise qu’il a vécue : les ravages causés par la guerre civile et les séquelles de la colonie française.

En 2005, il fait partie des quatre auteurs de théâtre d’Afrique présentés en lecture à la Comédie-Française (Théâtre du Vieux-Colombier) puis est programmé à plusieurs reprises au Festival d’Avignon : avec Attitude Clando en 2007, Les Inepties volantes en 2009, Shéda en 2013, édition durant laquelle il est artiste associé de la manifestation. Ces dernières années, il a notamment créé Le Kung Fu aux Laboratoires d’Aubervilliers, au Künstlerhaus Mousonturm à Francfort, au Théâtre Vidy-Lausanne, au Piccolo Teatro de Milan et au Théâtre national de Strasbourg (2014-2015) et Nkenguegi au Théâtre Vidy-Lausanne, puis à la MC93, au Künstlerhaus Mousonturm à Francfort et en tournée (2016-2017). Dieudonné Niangouna est également co-fondateur et directeur artistique du Festival Mantsina sur scène dédié au théâtre contemporain.

Source Artcena : https://www.artcena.fr/actualites/vie-professionnelle/dieudonne-niangouna-laureat-du-prix-du-jeune-theatre-beatrix-dussanetext

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

« Il me semble que je n'au plus peur de rien, je suis fatiguée d'avoir peur. Je suis prête à l'éventualité qu'un jour on vienne frapper à ma porte. »
Chaque semaine, un ou une artiste du Festival témoigne : contexte socio-politique, réalités quotidiennes, héritage historique... les capsules vidéo SANS INTERDITS donnent à voir différentes manières de résister, de se souvenir et de dénoncer par le théâtre, à travers le monde.

[DÉCOUVREZ ICI LA CAPSULE]


SANS INTERDITS EN RUSSIE
Depuis Komsomolsk-sur-Amour, les membres du Théâtre KnAM, dont nous fêtons la 10ème année de collaboration, nous disent comment ils tentent, par le théâtre, de réveiller la mémoire de leur pays. Ils nous confient aussi leur craintes d’une destruction systématique des rares espaces de liberté par un Etat russe de plus en plus répressif.

Le Bonheur, c'est au Théâtre de La Croix-Rousse du 23 au 30 octobre.

Plus d'infos ici

Images : Documentaire "KnAM-sur-Amour" de Bleuenn Isambard et Maciej Patronik ; Théâtre KnAM.
Réalisation : Tiphaine Charrondière-Cornil

VIDÉO SANS INTERDITS - AU LIBAN

VIDÉO SANS INTERDITS - AU LIBAN

« J'ai un besoin urgent de dire ce qu'il s'est passé. »
Chaque semaine, un ou une artiste du Festival témoigne : contexte socio-politique, réalités quotidiennes, héritage historique... les capsules vidéo SANS INTERDITS donnent à voir différentes manières de résister, de se souvenir et de dénoncer par le théâtre, à travers le monde.

[DÉCOUVREZ ICI LA CAPSULE]


SANS INTERDITS AU LIBAN
Depuis Beyrouth, Chrystèle Khodr témoigne de son quotidien en tant que citoyenne et artiste, face à la crise économique et sanitaire sans précédents que traverse le Liban depuis 2020.

Augures, c'est au Théâtre de La Croix-Rousse les 21 et 22 octobre.

Images : Chrystèle Khodr, réalisation : Tiphaine Charrondière-Cornil

Dieudonné Niangouna, lauréat du Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

 Dieudonné Niangouna, lauréat du Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin

L’auteur, comédien et metteur en scène a été récompensé pour l’ensemble de ses ouvrages dramatiques.

Décerné annuellement, le Prix du Jeune Théâtre Béatrix Dussane-André Roussin regroupe le Prix du Jeune Théâtre, créé par l’Académie française en 1983, et le Trophée Béatrix Dussane, qui fut remis pour la dernière fois à André Roussin et que ses administrateurs ont confié à l’Académie. Il récompense un jeune auteur dramatique.

Cette année, il est attribué à Dieudonné Niangouna pour l’ensemble de ses œuvres. Né en 1976 à Brazzaville (République du Congo), Dieudonné Niangouna y fonde en 1997 la Compagnie Les Bruits de la rue, avant d’être reconnu sur la scène internationale. Mêlant langue classique, populaire et poétique, ses textes sont empreints de la réalité congolaise qu’il a vécue : les ravages causés par la guerre civile et les séquelles de la colonie française.

En 2005, il fait partie des quatre auteurs de théâtre d’Afrique présentés en lecture à la Comédie-Française (Théâtre du Vieux-Colombier) puis est programmé à plusieurs reprises au Festival d’Avignon : avec Attitude Clando en 2007, Les Inepties volantes en 2009, Shéda en 2013, édition durant laquelle il est artiste associé de la manifestation. Ces dernières années, il a notamment créé Le Kung Fu aux Laboratoires d’Aubervilliers, au Künstlerhaus Mousonturm à Francfort, au Théâtre Vidy-Lausanne, au Piccolo Teatro de Milan et au Théâtre national de Strasbourg (2014-2015) et Nkenguegi au Théâtre Vidy-Lausanne, puis à la MC93, au Künstlerhaus Mousonturm à Francfort et en tournée (2016-2017). Dieudonné Niangouna est également co-fondateur et directeur artistique du Festival Mantsina sur scène dédié au théâtre contemporain.

Source Artcena : https://www.artcena.fr/actualites/vie-professionnelle/dieudonne-niangouna-laureat-du-prix-du-jeune-theatre-beatrix-dussanetext

MERCI !!!!

MERCI !!!!

Cette 7ème édition a bien eu lieu !

Un grand merci à vous toutes et tous, spectateurs et spectatrices qui étiez au rendez-vous, dans les salles de théâtre et de conférence, merci à tous les artistesqui sont venus de près ou de (très) loin pour partager leurs histoires et leurs combats, merci à tous nos partenaires, qui nous soutiennent et construisent ce festival à nos côtés, merci aux bénévoles qui nous ont accompagnés pendant 3 semaines en donnant temps et énergie, et merci à toute l’équipe, sans qui tout ceci n’aurait pas été possible.

Rendez-vous dans 2 ans (ou peut-être l’année prochaine) pour de nouvelles aventures humaines et théâtrales, sans tabou et en sens interdits !

Célestins, Théâtre de Lyon, Théâtre Nouvelle Génération - CDN de Lyon, Théâtre Point du Jour, Théâtre de La Croix-Rousse, Les SUBS, Théâtre de l'Elysée, Théâtre des Asphodèles, Centre d'Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, Musée des Confluences, TNP- Villeurbanne, Théâtre de La Renaissance, Théâtre de Vénissieux, Théâtre Jean-Vilar Bourgoin-Jallieu, Radiant Bellevue, Toboggan, La Mouche, Théâtre Jean Marais, Théâtre de Givors, Pôle en Scènes, Les ateliers frappaz - centre national arts de la rue et espace public, Villa Gillet, Le Rize, Goethe-Institut, Lyon ENS de Lyon, ENSATT Lyon, Conservatoire de Lyon, Médiathèque de Vaise - Arts Vivants

ArKuchi, Radio Nova Lyon, Femmes ici et ailleurs, Nouveaux Espaces Latinos

Balises-Théâtres, SYTRAL - Transports Rhône et Agglomération Lyonnaise, Only Lyon, JC Decaux, Lyon Parc Auto, La Bastide, IDMM Imprimerie, Librairie Passages.

DRAC-Auvergne Rhône Alpes, Région Auvergne-Rhône-Alpes, Ville de Lyon, Métropole de Lyon, Institut Français, Onda - Office National de Diffusion Artistique.

Partouche - Casino de Lyon Pharaon

Annulation du spectacle Outside

Annulation du spectacle Outside

Spectacle "Les Tondues" - Annulation

Spectacle "Les Tondues" - Annulation

Les contraintes imposées par les réglementations liées à la situation sanitaire et à Vigipirate ne permettent pas l’organisation satisfaisante du spectacle Les Tondues de la Compagnie Les Arts Oseurs qui nécessite la libre déambulation dans l’espace public d’un grand nombre de spectateurs sur une distance comprise entre 0,6 et 1km.

Nous renonçons donc, conjointement et avec tristesse, à le présenter dans le cadre de cette édition mais nous nous engageons à le proposer au public métropolitain dès lors que les conditions de sécurité se seront améliorées.

Les ateliers frappaz - centre national arts de la rue et espace public et le Festival Sens interdits

Soirée d'ouverture le 13 octobre : Focus Chili !

Soirée d'ouverture le 13 octobre : Focus Chili !

Le Festival ouvre cette 7ème édition avec deux spectacles chiliens à découvrir, dans la même soirée ou indépendamment, au TNG - Vaise, au Théâtre du Point du Jour et au Théâtre de Vénissieux.

De quoi construire librement votre parcours 100% chilien !


FEROZ - 1ère tournée en France et en Europe
Danilo Llanos

13 & 14 oct à 19h - Le TNG - Vaise
(13 oct. : discours d'inauguration à partir de 18h30, entrée sur présentation du billet de la représentation)

Sur le plateau, un lit en fer et cinq acteurs de 16, 17 et 18 ans. Ils racontent l’horreur d’un centre de détention du Sename, ce qu’ils voient, ce qu’ils vivent, ce que personne ne veut entendre. Au Chili, le Sename est le service national des mineurs, entre l’Assistance publique et les maisons de redressement en France, lieux d’abus, de maltraitance et de mort. Feroz donne une voix à ceux que l’on n’écoute pas. Un cri de douleur contre le silence de l’État, porté par les corps fragiles de ces adolescents.

Plus d'infos sur Feroz ici <

SPACE INVADERS - Création 2021 - 1ère tournée en France
Marcelo Leonart

13 & 14 oct à 21h - Théâtre du Point du Jour
15 oct à 20h - Théâtre de Vénissieux

Quatre femmes au plateau tentent de se souvenir, croisant leurs voix et leurs rêves comme autant d’indices d’une mémoire qui leur échappe. Celle de leur enfance sous la dictature chilienne. Celle d’une génération qui a assisté, impuissante, à l’horreur. Au centre de leur toile, leur camarade de classe Estrella Gonzalez, fille d’un gradé responsable du meurtre de trois militants communistes en 1985, elle-même tuée par son conjoint en 1991. Suivant la trame d’un jeu vidéo, Space Invaders proposé une réflexion essentielle sur la violence de la dictature et son héritage : comment échapper au « game over » ?

Plus d'infos sur Space Invaders ici <

APPEL A BÉNÉVOLES

APPEL A BÉNÉVOLES

Le Festival Sens Interdits est à la recherche de super bénévoles pour la 7e édition qui aura lieu du 13 au 30 octobre 2021 dans toute la Métropole de Lyon !.

Rejoindre l’équipe de Sens Interdits c’est avant tout rencontrer et accompagner des équipes artistiques étrangères, approfondir la connaissance d’une langue, découvrir des cultures et un théâtre d’urgence qui éclaire, nourrit, enrichit par sa diversité et donne à espérer par sa générosité.

C’est aussi orienter et conseiller un public cosmopolite, avoir l’opportunité de faire partie de “l’envers du décor” d’un Festival international se déroulant dans 27 institutions culturelles de la Métropole et surtout intégrer la Team SI !

Alors, à bientôt ?!. Le 27 septembre à partir de 19h30 au Théâtre de l'Elysée pour la réunion de présentation, par exemple ?
(14 rue Basse-Combalot 69007, métro D et tram T1 arrêt Guillotière)

Si vous êtes motivés et disponibles sur cette période ou sur quelques jours, merci de remplir le formulaire avant le 26 septembre.

Une question ? Contactez Tiphaine par mail : professionels@sensinterdits.org ou par téléphone au 09 67 02 00 85.

L'Édito de Patrick Penot

L'Édito de Patrick Penot

Déplacer les regards !

Sens Interdits est souvent présenté comme le festival de l’Autre et de l’Ailleurs, celui qui dit oui au théâtre qui dit non. Mais, au fond, c’est l’un de ses objectifs qui le définit le mieux : déplacer les regards.

Les nôtres et les vôtres !

Oui, elle est là notre exigence : échapper aux certitudes, au contentement de soi, au nombrilisme et aux plaisirs consanguins. Bref, déconfiner nos esprits et, hop, découvrir, accepter l’autre regard, l’autre culture, apprendre et échanger, devenir passeur et, le moment venu, récolter et partager.

Vive l’Ailleurs donc !

Mais le virus, lui, il s’en fout royalement de l’Ailleurs, il est partout ! Alors il nous a contraints à laisser en chemin de beaux projets avec des artistes ouzbeks, russes, indiens, palestiniens, brésiliens, rwandais… Il rôde encore, et maintient quelques frontières fermées.

Croisons les doigts !

Malgré tout, parce que la vie ne s’arrête pas si facilement, la 7e édition aura bien lieu, et en 2021, Sens Interdits sera une nouvelle fois l’une des portes d’entrée du monde dans la Métropole.

Différente du projet initial, cette édition résulte, comme toujours, de découvertes, de longues et patientes fidélités, de hasards, de complicités mais aussi et, plus que jamais, de solidarités actives avec les lieux partenaires et les compagnies rhônalpines ou nationales tellement malmenés par le virus.

Au Chili, au Liban, au Kosovo, en Russie, en Grèce et dans les si nombreux pays où protection sanitaire et soutien à la Culture sont rares, la crise a exacerbé les situations sociales et politiques préexistantes. Pour les artistes les conditions de travail, la liberté d’expression et de création, souvent précaires, se sont fortement dégradées.

Ils ont pourtant continué à écrire, à inventer, à créer, comme autant de manières singulières de lutter pour une vie plus libre, plus juste, plus démocratique.

Bref, le théâtre reste vivant et demeure une arme nécessaire.

Celui que nous proposons est divers, il arrive avec des codes, des rites, des combats particuliers. Accueillons-le et sachons l’écouter en taisant nos références et nos certitudes.

Les nombreuses propositions de débats, rencontres et tables-rondes du programme Hors-Scène permettront d’éclairer le cheminement des artistes invités mais aussi de mieux comprendre les enjeux sociétaux et les bouleversements si violents du monde.

Enfin, avec la complicité de deux théâtres partenaires, nous nous préparons à ouvrir une fenêtre sur les artistes afghans en exil dans le cadre de la Semaine de l’Hospitalité organisée par la Métropole de Lyon et les villes de Lyon et de Villeurbanne.

Merci aux artistes, aux partenaires métropolitains, aux théâtres d’accueil des tournées nationales et européennes, aux partenaires financiers publics et privés, aux spectateurs de toutes générations, qui tous rendent possible cette édition.

Patrick Penot
Directeur.

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

VIDÉO SANS INTERDITS EN RUSSIE

« Il me semble que je n'au plus peur de rien, je suis fatiguée d'avoir peur. Je suis prête à l'éventualité qu'un jour on vienne frapper à ma porte. »
Chaque semaine, un ou une artiste du Festival témoigne : contexte socio-politique, réalités quotidiennes, héritage historique... les capsules vidéo SANS INTERDITS donnent à voir différentes manières de résister, de se souvenir et de dénoncer par le théâtre, à travers le monde.

[DÉCOUVREZ ICI LA CAPSULE]


SANS INTERDITS EN RUSSIE
Depuis Komsomolsk-sur-Amour, les membres du Théâtre KnAM, dont nous fêtons la 10ème année de collaboration, nous disent comment ils tentent, par le théâtre, de réveiller la mémoire de leur pays. Ils nous confient aussi leur craintes d’une destruction systématique des rares espaces de liberté par un Etat russe de plus en plus répressif.

Le Bonheur, c'est au Théâtre de La Croix-Rousse du 23 au 30 octobre.

Plus d'infos ici

Images : Documentaire "KnAM-sur-Amour" de Bleuenn Isambard et Maciej Patronik ; Théâtre KnAM.
Réalisation : Tiphaine Charrondière-Cornil